//
Débats, Médias sociaux, Opinion

Google+ : et si la clé était encore une fois dans l’épuration?

Les plus jeunes d’entre vous ne s’en souviennent peut-être pas, mais Google n’a pas inventé le moteur de recherche, loin de là. Google est même l’un des derniers entrants sur ce marché.

Avant, ceux qui comme moi étaient sur le web dès la fin des années 90 ont connu des moteurs comme Infoseek, Excite, Yahoo! (et j’en passe) qui proposaient également d’opérer des recherches sur Internet et donc de satisfaire au besoin primaire et essentiel de tout internaute. Mais la fonction recherche était une fonction parmi d’autres, noyée au sein d’un portail d’information très dense.

Google a totalement bouleversé l’expérience utilisateur en refusant cette logique de portail (du moins sur sa page principale) et en ne mettant au centre d’une page blanche que le logo et la fenêtre de recherche.

Cela peut vous paraître totalement anodin mais je pense que l’une des réussites majeures de l’entreprise est précisément d’avoir su exploiter à fond la valeur de la fonction principale, la recherche, là où les concurrents étaient devenus des hypermarchés de l’info.

Depuis quelques jours que j’utilise Google+, j’ai le même sentiment que celui que j’ai eu en découvrant Google au début des années 2000.

C’est une mécanique connue de réseau social, une mécanique éprouvée et donc facile d’accès mais dont la qualité première semble reposer sur le fait d’avoir enrichi la fonction principale et de s’être débarrassé de tout ce qui pollue l’expérience Facebook : les applis idiotes, les jeux inutiles, les innombrables sollicitations auxquelles on ne prête plus attention mais qui continuent de vous spammer,…

Développer une fonction stratégique et l’épurer de tout ce qui lui est périphérique, voilà ce que le moteur de recherche avait réussi à faire, selon moi. Voilà ce que le réseau social va peut-être réussir également. Gagner en récusant la stratégie de généraliste et en mettant toute la valeur sur la fonction principale.

Reste à savoir comment les choses évolueront et notamment comment les entreprises pourront tirer parti de Google+ pour y organiser des campagnes au contact des utilisateurs du réseau social. Car les annonceurs utilisent massivement ces applis périphériques qui sont absentes de Google+.

En tout cas pour le moment, je trouve l’expérience Google+ très intéressante et très agréable.

Discussion

10 réflexions sur “Google+ : et si la clé était encore une fois dans l’épuration?

  1. Reste à savoir comment les choses évolueront…
    Tout est dit dans cette petite phrase.

    Publié par charles ele | 22/07/2011, 11:51
  2. Oui car je me garde bien de faire des prévisions en la matière et d’enterrer trop vite Facebook comme certains ont tendance à la faire de manière très péremptoire.

    Publié par digitalchristophe | 22/07/2011, 11:59
  3. On dit souvent que le succès de google c’était son interface épurée. Mais j’utilisais altavista, qui fut leader de la recherche en son temps et qui proposait également une interface épurée.

    « s’être débarrassé de tout ce qui pollue l’expérience Facebook : les applis idiotes, les jeux inutiles » … la majorité des gens vont sur facebook pour les applis idotes et jeux inutiles.

    Sinon quoi faire ? Sur G+ je vois des geeks ou des pseudos connaisseurs qui parlent entre eux pour ne rien dire … ce n’est pas mieux.
    Tom Anderson (fondateur de MySpace) passe son temps à poster des railleries anti-facebook, sans doute encore aigri.
    Franchement les gens qui passent leur temps à parler en pensant que leur opinion intéresse quelqu’un … cela lasse vite.

    Publié par Chris | 22/07/2011, 13:48
  4. Chris -> Ce que vous dites n’est pas exact, la majorité des gens n’utilise pas toutes ces applications. Le ratio est très faible.

    Vous n’êtes pas obligé de lire ce que Tom Anderson dit ou écrit. Si cela ne présente pas d’intérêt, pourquoi le suivre alors ?

    Publié par digitalchristophe | 22/07/2011, 14:31
  5. Tom Anderson n’est qu’un exemple pour illustrer mes propos.

    regardez donc ce graphique (humoristique certes, mais qui qui révèle une certaine vérité :

    Quand au applications, sachez qu’aujourd’hui, ils génèrent une grosse parti de l’audience de facebook.
    Sinon d »où viendrait le succès de société comme Zinga par exemple qui vit pour l’instant uniquement ce cette activité ?

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0201476549827-l-editeur-de-jeux-en-ligne-zynga-vise-une-valorisation-a-20-milliards-de-dollars-187779.php

    C’est souvent la même chose, vous parlez en fonction du monde vu de votre bulle. Vous avez du mal à vous rendre compte que vous êtes dans un microcosme qui fausse votre jugement.

    C’est encore la période de lancement (très bien organisé d’ailleurs, en générant la rareté, ils font le buzz et entretienne l’intérêt, tout en donnant aux 1er servi l’impression d’être privilégié).

    Mais rassurez vous, Google va lancer sa plateforme d’application pour Google+ , ainsi qu’introduire Google Adword. Cela va arrivé un peu plus tard. Ils ont déjà annoncé des changements concernant les données privés dès début août.

    Publié par Chris | 22/07/2011, 15:51
  6. Non, je ne peux pas vous laisser dire que je vis dans une bulle. Les affirmations de cette note sont le fruit d’études indépendantes qui portent sur l’utilisation de Facebook et qui sont assez convergentes. Bien sûr que certains éditeurs d’applications peuvent réussir incroyablement mais ils ne sont pas très nombreux dans ce cas.

    Pour ce qui est de Google+, bien sûr nous n’en sommes qu’au début et on peut s’attendre à de très grandes évolutions dans un avenir proche. N’empêche que, pour le moment, je trouve l’expérience assez agréable et très bien pensée.

    Publié par digitalchristophe | 22/07/2011, 16:45
  7. CityVille à lui tout seul c’est 85 millions de joueurs, à lui seul c’est déjà plus de 12% des utilisateur de facebook.
    Et il y en a d’autres, comme FarmVille qui fait un peu plus de 80 millions d’utilisateurs, …
    Certes certains jouent à plusieurs jeux, mais comme tous les joueurs de CityVille ne jouent pas forcément à FarmVille, et qu’il y a encore des centaines d’autres jeux différents. C’est loin d’être négligeable.

    Et là, on ne parle que des jeux, on n’a pas encore parlé des applications de rencontre (dating), les applications d’envoi de e-carte (et fleurs, cadeaux, ou autre), des applications de gestions d’événements (calendriers, anniversaires, …), etc …

    L’activité des applications est donc loin d’être un ratio très faible !

    Certes l’interface de G+ est clair et bien pensé. Ils ont repris ce qui existe sur FB et l’ont améliorer.
    Les cercles par exemple : sur FB on peut créer des groupes et des listes d’amis. Et ensuite lorsque l’on poste un message, une photo, ou autre… il suffit de dire que ce poste est destiné au groupe ou la liste en question pour que seul cette liste ou ce groupe puisse le voir.
    Facebook n’avait jamais communiqué sur cela. Mais G+ a repris l’idée, l’a amélioré en le rendant plus facile et plus fun à utiliser.

    J’attends de voir la réponse de Facebook … Il y a quelques mois ils ont racheté une société de webdesign hollandaise.

    Publié par Chris | 22/07/2011, 17:33
  8. je me permets juste une petite séquence rétroviseur, en pensant au moteur qui a été un vrai laboratoire à mes yeux, y compris pour google, me semble t’il, c’était Altavista !
    Yahoo n’avait pas de moteur au sens strict du terme, c’était un annuaire au même titre que l’expérience Dmoz dont la base a été reprise un temps par google si mes souvenirs sont bons

    Publié par Christophe Calonne | 22/07/2011, 19:01
  9. Christophe, tu as raison de le rappeler.

    Publié par digitalchristophe | 22/07/2011, 20:47

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Google+ : et si la clé était encore une fois dans l’épuration? « digitalchristophe | SocialWebBusiness | Scoop.it - 23/07/2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :