//
Généralités

Une présence sur Internet, ça s’anticipe et ça s’organise

Parmi les erreurs les plus fréquentes que commettent les entreprises ou les personnalités qui se décident à faire un pas vers le net et s’engager à participer aux conversations, il y a le fait de croire qu’il suffit d’ouvrir un espace, un blog, un site, pour que le peuple des internautes se rue vers lui avec gourmandise et assiduité. Or, cela ne se passe jamais comme ça (sauf en situation de communication de crise où l’attente est massive).

On assiste souvent à cette erreur en phase électorale où les divers candidats font la bêtise d’ouvrir un blog de campagne à quelques semaines du scrutin. Ils plafonnent à quelques dizaines de visiteurs à peine par jour malgré des trésors de créativité et un contenu abondant. Souvent, après la campagne et avec un air désabusé, ils vous disent que cela ne sert à rien de faire une campagne sur Internet, que cela n’a aucun impact sur le vote.

En réalité, ce qui ne sert à rien, c’est bien d’ouvrir un blog dans un timing qui ne permet pas de recruter suffisamment de visiteurs. C’est de l’argent fichu en l’air.

La présence sur Internet, cela se travaille en amont.

Personne ne vous attend sur le web, voilà bien une règle qu’il serait utile d’avoir présent à l’esprit avant de se lancer. Les internautes sont sollicités par des millions d’espaces, de sites, de messages, de blogs, de comptes Twitter,… Pour que le vôtre ait une quelconque chance de les séduire, il faut qu’ils l’aient identifié, qu’ils se soient fait une idée de sa valeur informative, que d’autres l’aient recommandé et tout cela prend du temps, beaucoup de temps.

Vous espérez vous présenter aux élections municipales de 2014 dans votre ville ? Créer votre blog dès maintenant, alimentez-le sur des sujets municipaux, travaillez vos titres pour qu’ils soient faciles à indexer par les moteurs de recherche, repérez les internautes influents autour de vous, engagez le dialogue avec eux en laissant des commentaires sur leurs espaces. Dans un an, vous aurez peut-être réussi à fidéliser une communauté d’intérêt autour de vous car vous aurez donné de la consistance à votre présence en ligne.

C’est sur cette base et uniquement après avoir fait ce travail que vous pourrez concevoir des stratégies percutantes pour l’élection à laquelle vous participez.

Cela se passe exactement de la même manière dans le contexte des entreprises communicantes. Créer un espace à partir de rien pour lancer un nouveau produit quelques jours plus tard n’est pas la bonne façon de procéder. Il faut d’abord installer sa marque sur Internet, travailler et alimenter ce que les anglais appellent le « momentum ». C’est un travail de fond qu’il faut produire pour espérer réussir sur Internet.

Une bonne présence consiste à s’assurer de disposer de quatre éléments :

  • Un lieu : endroit sur lequel les internautes savent qu’ils sont en prise directe avec les responsables de l’organisation. L’adresse de ce lieu doit être présente sur tous les supports de communication. Ce lieu peut être multiple si l’organisation est confrontée à des communautés très puissantes et très spécifiques.
  • Une intention : plus les choses sont claires et mieux la communication peut s’organiser. A ce titre, on doit exprimer clairement le but recherché par une organisation sur ses divers espaces en ligne.
  • Un contenu : point de séduction et d’ancrage de la future communauté, le contenu est évidemment le point clé. Il ne suffit pas d’être présent pour séduire, il faut être prolixe et être en mesure de mettre à jour ses espaces fréquemment.
  • Des supporters : la mobilisation autour de la marque va faire naître d’un réseau d’internautes bienveillants qui joueront un rôle déterminant dans la diffusion des informations. Pour cela, lorsque l’espace en est à son lancement, prévoyez de mobiliser autour de vous pour recruter les tout premiers supporters.

Le web est vaste, très vaste et l’information est un marché hautement concurrentiel. Même s’il est très facile d’ouvrir un blog ou une page sur Facebook, ne sous-estimez jamais la difficulté et le temps qu’il faut pour avoir de l’audience.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :