//
Débats, Médias, Opinion

Les médias traditionnels ont sans doute perdu la bataille de l’actu, mais pas la guerre de l’info

Depuis que le web 2.0 est arrivé sur nos écrans, j’ai assisté à des débats sans fin sur l’avenir de la presse, la mort des médias traditionnels, sans parler de l’hyper question tarte à la crème idiote « les blogueurs sont-ils des journalistes ? »

Il est vrai que le web a chamboulé la consommation de l’information pour beaucoup de gens mais, si l’on tente d’anticiper et de lire dans nos boules de cristal, devons-nous nous attendre à une mort aussi inévitable qu’inexorable de la presse telle que nous l’avons connue avant les années 2000 ?

Pour ma part, je n’ai jamais cru à ce scénario et je continue de ne pas y croire, même si l’Internet devient prépondérant. D’ailleurs, si l’on regarde dans le rétroviseur et que l’on observe les mécanismes qui se sont produits lorsqu’un nouveau média de masse est arrivé, on a certes toujours assisté à d’énormes turbulences et entendu de grosses inquiétudes, mais le nouveau média n’a jamais tué celui qui le précédait de manière dominante. Tout au plus, il l’a contraint de se réinventer pour se trouver une nouvelle place , comme ce fut le cas notamment du média radiophonique avec l’avènement de la télévision.

A l’heure de l’Internet, je crois que le marasme de la presse s’explique en partie par le fait que les médias traditionnels se livrent toujours une bataille acharnée sur le terrain de l’actualité chaude. Regardez comment sont organisées certaines rédactions : elles investissent des sommes folles pour aller en ligne et être à la pointe de l’info, comme si leur crédibilité en dépendait. Une sorte de lutte de panache.

Or, c’est une bataille perdue d’avance. Quels que puissent être les investissements, une rédaction ne sera jamais plus rapide (ou alors très épisodiquement et par chance) que des millions d’individus connectés 24/24 heures sur Twitter. En s’obstinant à croire le contraire et en continuant à courir après la montre, les rédactions s’épuisent et se tarissent.

Je crois qu’il faut accepter de laisser aux internautes la victoire sur l’instantanéité et demander aux journalistes de se concentrer sur la sélection et l’enrichissement de l’info. Internet ne tuera pas la presse, Internet amènera au contraire les journalistes à nous apporter toute la valeur qui découle leur professionnalisme.

Personnellement, je n’ai plus besoin de la presse pour apprendre qu’un truc énorme vient de se passer. Par contre, j’en ai encore cruellement besoin pour prendre du recul sur l’information et comprendre les tenants et les aboutissants de ce qui est en train de se produire.

C’est pour cela que je crois en un nouvel âge d’or pour la presse et je pense que celui-ci viendra des publications qui prennent de la hauteur sur l’info, très loin de l’agitation frénétique du vacarme ambiant. Je ne sais pas si vous connaissez par exemple la Revue XXI qui est un trimestriel disponible uniquement en librairie, mais elle illustre parfaitement mon propos. Ses créateurs ont d’ailleurs une formule qui résume bien sa proposition de valeur pour présenter leur projet :

Tous les trimestres, des talents vous entraînent à leurs côtés pour comprendre le monde d’aujourd’hui. Des semaines de travail sur le terrain… Une étonnante récolte d’images et de rencontres par des romanciers, des journalistes, des photoreporters, et des dessinateurs de BD.

Alléchant, non ? Voilà, c’est un peu là que la guerre de l’info se gagnera pour les médias dits traditionnels, et c’est plutôt une bonne nouvelle si l’on en juge par la qualité de ce type de publications.

Discussion

2 réflexions sur “Les médias traditionnels ont sans doute perdu la bataille de l’actu, mais pas la guerre de l’info

  1. Et bien ça me fait plaisir de lire cela ! Convaincue que la force de la presse écrite est dans un positionnement sur des dossiers, articles de fonds et que toutes les formes de médias n ont de raison d être que si elles travaillent ensemble et se complète. Heureuse de voir que toi, un fervent defensseur du net tu crois encore a la presse écrite. Il faut juste accepter de se renouveller et s atteler a conduire ce changement. Merci

    Publié par Julie | 24/06/2011, 17:16

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Quelques infos en vrac dans l’univers des médias sociaux « digitalchristophe - 04/07/2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :