//
Généralités, Investissements, Nouveaux sites, Opinion, Relations publiques

Un site, ça se lance !

S’il y a bien une chose qui m’a toujours étonné, pour ne pas dire stupéfait, c’est le nombre de projets Internet qui ont été mis en ligne sans que la moindre opération de communication ou de promotion n’ait été organisée pour les soutenir.

Il faut bien le reconnaître, il existe chez certains ce fantasme (ou cette illusion) qu’il suffit d’arriver sur Internet pour que les internautes affluent par milliers, attirés par le site comme les insectes sur une lumière vive.

Non seulement cela ne se passe jamais comme ça mais plus le temps passe et plus il devient difficile d’acquérir de l’audience sur un territoire hyper concurrentiel.

Il n’y a guerre qu’un seul cas où il n’est pas nécessaire de faire beaucoup de communication pour lancer un site ou un espace sur le web, c’est lorsque l’attente du public est extrêmement forte et qu’il suffit d’être en ligne pour soulever les foules. On retrouve cette situation dans les cas de communication de crise notamment.

Je me souviens lorsque je gérais la communication de Noos – Numéricable au printemps 2007. L’entreprise était confrontée à une vague majeure de mécontentements et il fallait renouer le dialogue avec les clients. Entre autres recommandations, j’ai suggéré à mon client d’ouvrir un blog afin de prendre la parole et engager la conversation. En quelques heures, l’audience fut exceptionnelle, supérieure à 20.000 visiteurs uniques par jour car nous répondions à une attente aussi importante que pressante.

Dans tous les autres cas, on ne doit jamais lancer un site sans une opération de communication qui lui est associée, sous peine évidemment de jeter l’argent par les fenêtres et ne jamais rentabiliser l’investissement que la création du site a pu mobiliser.

Dans les relations publiques, il existe en ce moment une tendance forte qui consiste à travailler ce que l’on appelle le "brand content" (traduisez : le contenu de la marque). Cette approche consiste à offrir à la marque de la matière en adoptant une démarche de "curative web" qui consiste à agréger divers contenus autour d’une thématique donnée. Vous vendez des pièces détachées pour l’automobile ? Vous pouvez par exemple créer un site qui agrège et fait vivre le débat sur la sécurité routière liée au bon entretien de son véhicule. Vous représentez un cabinet de recrutement ? Vous pouvez prendre la parole et agréger les problématiques de diversité et de lutte contre les discriminations. Les exemples sont infinis.

Eh bien si cette approche est intéressante, la plupart des entreprises qui s’y mettent le font en estimant qu’il suffira de proposer ce site pour qu’il rencontre son public. No way !

Pour envisager vos besoins de communication, soyez humble et répétez vous ces phrases : le web regorge de contenus de qualité pour qui sait chercher; les internautes ne vous attendent pas pour s’informer, pire, ils n’ont fondamentalement pas besoin de vous. Enfin, les moteurs de recherche ont autre chose à faire que vous indexer correctement.

Voilà. Maintenant, vous êtes prêt à communiquer.

About these ads

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: