//
Débats, Médias sociaux, Nouveaux sites, Opinion

Google+ peut détrôner Facebook sur la communication des marques

Dans la bataille des réseaux sociaux, il existe une brèche dans laquelle Google+ pourrait bien s’engouffrer et mettre un terme au leadership de Facebook : la communication des marques.

Soyons réalistes. Si Facebook est un réseau social totalement dominant avec ses 700 millions d’utilisateurs, Facebook est aussi l’un des environnements les plus rigides et les moins ouverts qui soit pour les marques qui veulent gérer des campagnes et engager des conversations avec leurs utilisateurs. Communiquer sur Facebook, c’est faire une expérience très contraignante avec un minimum de créativité possible. C’est se livrer à des exercices de contorsion pour entrer dans les cases définies par les réseau social, le tout sans véritablement pouvoir innover.

Quant à l’engagement de la relation avec les utilisateurs, il faut passer par le sempiternel bouton "like" et rien d’autre, bouton qui oblige les utilisateurs à devenir vos "fans", ce qui est particulièrement limité, au-delà bien sûr du ridicule de la signification.

La situation des professionnels de la communication sur les réseaux sociaux pourrait se résumer ainsi : les marques n’ont pas le choix et ne peuvent pas faire l’impasse de Facebook aujourd’hui, mais qu’est-ce qu’elles souffrent !

Mon opinion est que la rigidité de Facebook explique en grande partie le fait que le s-commerce (pour social commerce) n’ait pas encore décollé.

En fait, Facebook a entièrement été conçu pour des utilisateurs individuels et cet environnement n’est pas du tout adapté aux marques. Sans parler du fait que la plupart des community managers sont obligés de passer par leurs profils personnels pour administrer la page des entreprises qu’ils animent, ce qui constitue une hérésie supplémentaire.

C’est précisément là que Google+ a une carte à jouer. L’environnement pour les marques devrait être dévoilé dans les prochaines semaines et Google pourrait sans difficulté détrôner Facebook, en tout cas je le pense. Si Google comprend et anticipe les besoins des annonceurs en leur proposant un environnement de développement souple, évolutif et qui laisse de la place à la co-création, alors ces derniers pourraient massivement migrer sur Google+ pour enfin animer une relation de qualité avec les internautes et développer des modèles économiques viables.

Pas assez d’utilisateurs pour le moment ? Bien sûr que si ! Ce que l’on appelle les "early adopters" y sont massivement et leur nombre est suffisant pour tester les premières campagnes.

Bref, je ne sais pas ce que va annoncer Google mais j’ai l’intuition que Facebook est extraordinairement vulnérable de ce point de vue là.

D’ailleurs, ce ne serait pas la première fois dans l’histoire des nouvelles technologies et du web qu’un leader sans partage verrait sa citadelle s’effondrer du fait de la créativité d’un nouveau venu. Parlez-en à Microsoft, Nokia et Sony, je suis certain qu’ils auront des choses très intéressantes à dire sur le sujet.

Discussion

5 réflexions sur “Google+ peut détrôner Facebook sur la communication des marques

  1. Votre raisonnement, bien que logique, me semble aboutir à une mauvaise conclusion car passe à coté d’un aspect majeur de Google.

    Google est un moteur de recherche.

    Il y a 3 semaines Google + a viré toutes les personnes morales de son site. J’en ai fait les frais et me voilà comptable à la RATP pour pouvoir exister sur G+. Pourquoi ?

    Parce que tout le monde a vu dans le +1 un mélioratif potentiel de référencement. Google, lourdement échaudé par ses bides sociaux Buzz et Orkut, a blémi en voyant qu’un Facebook d’entreprises ou de concept allait se créer.

    Google ne peut pas axer, contrairement à Facebook, justement, son ingénierie de réseau social sur les concepts ou personnes morales car il y aura fatalement un connivence ou une suspicion de connivence avec son activité de moteur de recherche objectif, et par conséquence de sa rentrée lucrative d’Adwords.

    Google, dans quelques jours / semaines, va présenter sa stratégie "marques" sur G+, certes. Mais ce seront simplement les règles selon lesquelles les personnes morales pourront exister sur G+, avec une volonté de canalisation et de maîtrise de croissance sur ce type d’inscrits.

    FibreTigre

    Publié par FibreTigre (@FibreTigre) | 31/08/2011, 17:19
  2. @ Christophe :

    Merci pour ton article; tu dévoiles très bien les défauts de la cuirasse de facebook (une "cotte mal taillée" comme dirait la communauté des historiens à propos de certaines sources et documents d’archives).

    Google + serait donc un nouveau moteur qui pourrait dynamiser davantage et plus intelligemment les réseaux sociaux.

    Eh bien tant, mieux, car sur facebook, à part quelques trop rares éclaircies, qu’est ce qu’on s’ennuie ! (On rêverait à défaut d’un facebook qui optimiserait le temps de défilement de la page web; car quand des individus inondent les pages de facebook d’une sémiotique qui s’imposent à moi, c’est bien pénible : cela ne correspond pas du tout à mes centres d’intérêt).

    Bien sûr, il faut laisser le hasard de la chance et de l’inspiration entre les mains de l’internaute. Mais je demande finalement si ce raisonnement n’est pas un peu une arme à double tranchant. Chez certains internautes sur facebook, ma tolérance atteint parfois ses limites, et c’est avec une certaine pruderie que je les garde parmi mes "amis". Il y aurait donc peut être intérêt à y regarder à deux fois, car ce genre d’internaute, me consomme un temps important, qui mériterait d’être quantifié.

    Publié par Jourdan | 31/08/2011, 17:38
  3. Fibretigre -> Justement, si Google+ a viré toutes les personnes morales, c’est précisément pour ne pas qu’elles s’installent comme elles l’ont fait sur Facebook avec une logique de page perso, mais pour qu’elle attendent le lancement des solutions entreprises. Les professionnels ont d’ailleurs reçu ce message de manière tout à fait claire de la part de Google : attendez, nous allons lancer des services conçus pour les annonceurs dans quelques semaines.

    Pour ce qui est d’un autre point, je ne suis pas non plus d’accord pour limiter Google à un moteur de recherche. Avec Gmail, Youtube, Google+, Androïd, Chrome,… Google est bien plus que ça.

    Jourdan -> Je suis d’accord avec ce que tu exprimes.

    Publié par digitalchristophe | 31/08/2011, 17:46

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Google+ peut détrôner Facebook sur la communication des marques | Socialdigitalnews | Scoop.it - 01/09/2011

  2. Pingback: Facebook pourrait lancer sa plateforme musicale le 22 septembre prochain « digitalchristophe - 05/09/2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: